L’hôtellerie de plein air a le vent en poupe depuis quelques années et le camping du Rochat ne déroge pas à cette tendance. Idéalement situé au cœur de la Vallée d’Ebbes, la promiscuité avec le parc Daniel Bernardet et la piscine à vagues sont deux atouts renforçant son attractivité géographique. Véritable écrin de verdure, le camping propose des emplacements ombragés et avec des haies arbustives les délimitant tout en naturel. L’ambiance sonore est assurée par le chant des oiseaux et l’eau de la rivière Indre (le bruissement de l’eau se fait plus intense au bout du camping, « allée du Val de l’Indre », avis aux amateurs pour réserver un emplacement).

Alexandre Charlot, directeur depuis 2015, est originaire de Châteauroux. Le petit monde du camping, il connait car en plus de Châteauroux, il assure la direction du camping « Les Chambons » à Argenton-sur-Creuse sans oublier plusieurs autres structures notamment en Dordogne et dans le Lot. Il mise sur le tourisme vert car les côtes françaises sont bondées en été et de plus en plus de touristes recherchent la quiétude et l’authenticité avec des campings ouverts toute l’année.

Le camping a triplé sa fréquentation en trois ans (30 000 nuitées en 2017). Alexandre Charlot se donne les moyens de satisfaire et accroître sa clientèle et l’équipe se composera de sept personnes cet été. Morgane, « son bras droit » comme l’appelle Alexandre Charlot, est sur tous les fronts. L’accueil et le service sont prioritaires. Quelques exemples sympathiques, une micro-épicerie permet de pallier tout manque alimentaire ; une commande de pain et viennoiseries passée la veille au soir permet de venir chercher (encore en pyjama pour les moins réveillés) sa baguette toute croustillante le lendemain matin pour le petit déjeuner. Top confort !

Le camping est labellisé Accueil Vélo et la location sur place est également possible.

Côté hébergements, les mobile homes, au nombre de seize, affichent complet quasiment toute l’année. Les touristes les plébiscitent, mais l’atout majeur c’est qu’ils sont réservables tout au long de l’année pour des moyens ou longs séjours professionnels ou autres cousinades. Les quatre plus anciens seront changés dès cet automne. Le projet d’agrandir le parc est impossible mais Alexandre Charlot a le projet d’étoffer l’offre d’hébergement « en fixe » par l’installation de pods (dans la tendance du « glamping »), sorte d’igloos en bois, très appréciés pour des séjours très nature. Il nous donne rendez-vous l’an prochain.

Les autres vacanciers arrivent majoritairement en camping-cars. Les caravanes sont en deuxième position, loin devant les tentes.

Qui dit hôtellerie de plein air, dit convivialité et entraide. Cela se vérifie au Rochat. Les campeurs se regroupent au point vaisselle et en profitent pour discuter, sympathiser (surtout les étrangers selon Morgane). Ils s’entraident en cas de souci ou autre panne de matériel. Autre point de ralliement, la salle de convivialité près du terrain de boules. Les campeurs pourront utiliser un four micro-ondes, un réfrigérateur, un téléviseur (ces 3 appareils sont bien entendus très plébiscités par les campeurs les moins équipés). Ils ont également des livres et des jeux de société à disposition. Les enfants peuvent utiliser librement un jeu en structure gonflable leur permettant de se dépenser en plein air tout en restant sous la surveillance de leurs parents confortablement installés sur l’espace terrasse agrémentés de parasols. Tout est fait pour la détente, des barbecues sont également gratuitement à disposition.

Quant aux animations festives, elles ne manquent pas. Rendez-vous le 7 août pour une animation musicale avec karaoké et DJ. Une animation dédiée aux enfants se déroulera également une fois par semaine.

Alexandre Charlot constate avec grande satisfaction qu’il se passe toujours quelque chose à Châteauroux. Entre évènements culturels et sportifs, de nombreuses personnes participent à ces manifestations et le camping est un lieu d’hébergement tout à fait approprié pour accueillir toutes les clientèles. Le stage festival DARC en est l’exemple parfait (la prochaine édition se tiendra du 12 au 24 août prochain). C’est le rush au Rochat durant cette quinzaine, avec une clientèle jeune, joyeuse à l’énergie débordante au début du séjour, puis beaucoup plus calme à mesure que le stage avance, courbatures et besoin de sommeil obligent !. Ces danseurs en herbe, ou confirmés sont chouchoutés. Ils ont un congélateur à disposition rempli de poches de glace pour soigner les « petits bobos ».

D’autres rassemblements marquent les esprits. Une soixantaine de bikers  de toute la France se sont retrouvés au Rochat le week-end de Pentecôte dernier et ils étaient ravis d’avoir été accueillis si chaleureusement. En septembre prochain, une nationale d’élevage de cockers se déroulera à Châteauroux, trente amis canins (et leurs maitres) seront hébergés au camping.

D’ailleurs, Alexandre Charlot et Morgane tiennent particulièrement à mettre en avant que tous les animaux sont les bienvenus au camping. Ici, c’est le paradis pour les chiens. Les maitres apprécient grandement les nombreuses balades possibles autour du camping (la vallée d’Ebbes est topissime ).

Les chats en laisse déambulent dans les allées, à moins que ce soit un perroquet perché sur l’épaule de son maitre (idéal pour faire connaissance avec son voisin d’emplacement). La palme de l’originalité revient aux pèlerins sur la route de St-Jacques de Compostelle qui passent une nuit au camping accompagnés de leur âne bâté.

Vous l’aurez compris, le camping du Rochat, c’est un peu notre auberge espagnole à la mode castelroussine.

Camping Le Rochat
17 rue du Rochat
36000 Châteauroux
Tél. : 02 54 08 96 29
Port. : 06 02 71 14 55
campinglerochat@gmail.com
www.camping-lerochat.fr

Commentaires

Ajouter un commentaire