Au cœur de la champagne berrichonne, entre la Brenne et le Boischaut sud romantique, notre destination est empreinte d’histoire et de belles curiosités. Chaque lundi, nous vous invitons à parcourir les chemins de notre campagne qui a du style à la découverte de ses secrets les mieux gardés.

Si à Déols, l’abbaye Notre-Dame vous ouvrira la porte sur le passé millénaire de notre territoire, à Saint-Lactencin l’univers circassien de Sarah Caryth révèlera votre âme d’artiste saltimbanque. Une flânerie dans le parc de Touvent sur les traces de la légende impériale ou une balade le long des rives de l’Indre à Ardentes, vous offriront pour leur part une parenthèse bucolique enchantée.

Ardentes, le Berry au fil de l’eau
  • Les lundis 5 juillet et 2 août à 16h
  • Tarifs de 3 € à 5 €
Touvent, les secrets d’un parc napoléonien

L’ombre du général Bertrand, ami fidèle de l’Empereur Napoléon Ier, n’a jamais vraiment quitté Châteauroux où il est né. Elle vous conduira au cœur du parc romantique de Touvent où le frère de ce castelroussin remarquable, Louis Bertrand-Boislarge, a fait construire un magnifique petit château. Vous vous pourrez aussi admirer deux jolies chapelles. L’histoire de ce lieu unique dédié à l’enfance, désormais propriété du Conseil départemental n’a pas fini de vous livrer tous ses secrets !

  • Les lundis 12 juillet et 30 août à 16h
  • Tarifs de 3 € à 5 €
Sarah Caryth, la Dame du cirque

Le Manoir des fauves porte à jamais l’empreinte de Sarah Caryth, femme libre et indomptable qui fut l’une des plus grandes artistes de cirque du XIXe siècle. Dans sa demeure familiale de Saint-Lactencin, souffle un délicieux vent bohême qui vous entraînera à la rencontre de celle qui fut danseuse hindoue, charmeuse de serpents ou encore dompteuse de lions.

  • Les lundis 19 juillet et 16 août à 10h30 et 16h
  • Tarifs de 3 € à 5 €
Déols, patrimoine médiéval remarquable

Entre légendes et réalités, l’histoire de Déols au Moyen Âge vous fascinera et vous plongera dans une époque où les croyances façonnaient la vie quotidienne des moines, villageois, paysans et seigneurs. C’est l’époque aussi où Déols était surnommé le bourg Dieu en raison de la puissance de l’abbaye. Vous arpenterez les anciennes rues médiévales, découvrirez les traces du rempart qui protégeaient la ville et les portes fortifiées qui se refermaient sur la ville dès la nuit tombée.

Une histoire mouvementée sur fond de guerre et d’espérance !

  • Les lundis 36 juillet, 9 et 23 août à 10h30 et 16h
  • Tarifs de 3 € à 5 €